Menu Fermer

Comment ouvrir une Dark Kitchen ?

Comment ouvrir une Dark Kitchen ?

Voulez-vous ouvrir votre propre cuisine ? Grâce à notre connaissance de l’industrie de la restauration, nous pouvons vous fournir des conseils sur la façon de démarrer votre propre établissement virtuel Dark Kitchen ou physique. Pour tirer le meilleur parti de votre fantasy food, ces quelques conseils vous aideront à l’ouvrir avec dignité et discrétion.

Choisir le concept de sa Dark Kitchen

Comme pour toute ouverture de restaurant, il est important de commencer par se concentrer sur l’idée globale. Vous devez vous poser les bonnes questions pour trouver le logo virtuel de votre restaurant. Si vous possédez déjà un restaurant, vous avez probablement déjà un concept en place. L’occasion d’essayer de nouvelles spécialités culinaires est un avantage de répertorier vos plats en ligne. Il est possible de combler un besoin qui n’existe pas dans votre région avec quelques repas.

Comment se démarquer des concurrents ?

Comme pour tout nouveau restaurant, vous devrez faire une étude de marché pour connaître les habitudes de vos clients, ainsi que pour analyser vos concurrents directs et indirects. Il est essentiel de vous démarquer de vos concurrents à mesure que ce nouveau phénomène gagne du terrain, en particulier à la lumière de la récente crise financière. Même si l’équipement, les salaires des employés et les frais d’assurance sont peu élevés, vous devez néanmoins considérer attentivement le risque de fermeture de votre entreprise par vos concurrents.

Créer son entreprise pour ouvrir sa Dark Kitchen

Afin d’ouvrir votre fantastique restaurant, vous devez d’abord créer votre entreprise. En quelques minutes sur Internet, vous pouvez créer votre propre micro – entreprise pour servir de base à votre Dark Kitchen. Il vous suffit de vous rendre sur le site des Auto-Entrepreneurs pour vous lancer. Une fois inscrit sur la plateforme, vous pourrez mettre vos plats en vente. Cependant, gardez à l’esprit qu’avec cette position, vous ne pouvez pas dépasser un certain montant de revenus. Le maximum supérieur est fixé à 176 200 € et le plafond de la franchise TVA est fixé à 85 200 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.